«

»

Avr 20

Imprimer ce Article

Newsletter n°6 : Garder le Cap !

Pour commencer cette sixième semaine de confinement, voici une Newsletter kaléidoscopique.

Vous découvrirez des mots et des images, reflets de réflexions, de réactions et de l’énergie créatrice qui animent certains d’entre-nous.

Plus précisément, ci-dessous, vous trouverez, inspirés par le confinement ou le dé-confinement, trois textes (Mireille, Valérie, Olivier) et des créations variées, achevées ou en cours :

  • des peintures (Valérie, Jean-Claude)
  • des dessins (Janine, Mireille, Valérie)
  • des mosaïques (Jocelyne, Frédérique, Evelyne, Françoise, Janine)
  • des bricolages astucieusement artistiques (Emmanuelle).

 

Dans l’attente de vos commentaires,

de vos contributions,

de vos suggestions pour les prochaines Newsletter.

 

Bonne lecture et bonne balade visuelle.

L’Equipe du centre social


Mireille : “Eloigner les virus”

Jean-Claude : “Quatre paysages pour s’évader”

 

 

 

Mireille : “Confidentiel”

 

Mosaïques Lot n° 1 : “Janine_Janine_Nicole”

 

 

 

 

Valérie: “Jeux de couleurs & jeux de formes”

 

 

 

 

 


 

Mosaïques Lot n° 2 : “Françoise_Nicole_Jocelyne_Frédérique”

 

Olivier : “A y bien réfléchir”

A y bien réfléchir, un confinement c’est l’exact opposé d’un centre social.

Un mois long vient de s’écouler.
Un autre doit encore passer avant de, peut-être, pouvoir se retrouver.
Se retrouver progressivement.
De pouvoir se reparler en tête à tête….ou presque… D’un peu loin. Pas moins d’un mètre.
Distanciation sociale oblige.
De pouvoir se regarder à nouveau….. mais masqués.
De pouvoir se fréquenter mais sans se toucher.
Parenthèse pour les poignées de mains, les bises et les embrassades, 
 pour les tapes amicales sur l’épaule.

Jusqu’à quand ?
Nul ne sait.

Aujourd’hui,
L’important est de se tenir à distance du virus.
Conséquence, nous devons prendre nos distances les uns avec les autres.
Parfois même avec ceux que l’on aime.

L’important est de tenir face au virus.
De tenir en se serrant les coudes.
Malgré la distance, malgré l’isolement.
Plus que jamais.

Habituellement, quand on se retrouve confiné dans sa vie, à l’étroit, seul……
Le centre social est une fenêtre par laquelle on peut s’échapper.
C’est une fenêtre ouverte que chacun peut enjamber.
Parler.
      Ecouter.
            Echanger.
                    Découvrir.
                              Agir.
Le centre social est un havre de rencontres multicolores.

Qu’en sera-t-il demain ?
Nul ne sait.

Comment être proche en respectant plus d’un mètre de distance ?
Comment rire à pleine dent la bouche entravée d’un masque ?
Comment partager sans se toucher ?

Nul ne sait encore.

Mais peut-être, dès aujourd’hui, pouvons-nous y réfléchir, non ?

Pourquoi ne pas déconfiner sur le champ notre imagination ?
Et commencer à inventer un centre social de l’après-confinement.
De l’après après-confinement même.
Penser à des solutions concrètes, réalistes, raisonnables.
Des solutions qui tiennent à bonne distance ce virus têtu.
Mais des solutions qui nous permettent, malgré tout, à nouveau d’être ensemble.

Le déconfinement prochain n’est pas qu’une fin.
Le déconfinement n’est pas non plus une fin en soi.
Ça peut être la naissance d’une nouvelle dynamique.
Comment ?
A nous tous de voir…..

Emanuelle: “Tendrement, délicatement poétique”

 

 

 

Valérie : “Mon p’tit doigt m’a dit”

 

 

Jocelyne : “En cours…”

 

 

Janine : “Et protégez-vous”

 

 


 

THE END

 

Lien Permanent pour cet article : https://csnelsonmandela.centres-sociaux.fr/newsletter-n6-garder-le-cap/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lamya

    Les tableaux de jean Claude je les trouve très beaux ,ça me fait pensé à mon enfance,bravo et bon continuation
    Et un grand bonjour au personnel du centre social mandela 👍🤗

    1. csnelsonmandela

      Bonjour Lamya, merci ! Je transmets à Jean-claude et à toute l’équipe! Tiffany, prenez soin de vous !

  2. Masson

    Encore Bravo, je radote oui mais tanpis ! On retrouve l’état d’ esprit participatif du centre social avec le mélange des genres et des ressentis dans les lettres et vidéos que vous nous concoctez
    et c’est trés chouette.
    Pour répondre à la proposition d’Olivier : réfléchir à des idées sur ” comment vivre le déconfinement au centre social” , pour le moment rien NADA ! L’imaginaire du futur est tout vide,
    elle est tellement bizarre cette situation.
    En tous cas continuer à faire quelques Newsletters” déconfinées “avec la participation des usagers serait bien car c’est une façon de se rencontrer différemment .Merci!
    Emmanuelle

    1. csnelsonmandela

      MERCI Emmanuelle ; ) Tiffany,

Votre avis nous intéresse! Laissez-nous un commentaire

Aller au contenu principal