«

»

Avr 06

Imprimer ce Article

Newsletter n°4 : Des nouvelles …..

 

Des nouvelles des apprenants et des bénévoles des cours de français en ce début de 4ème semaine de confinement !

Eh bien on garde le moral !

Comment ?

En travaillant à distance …

Pas facile vous me direz, c’est sûr …  

Je t’envoie, tu me renvoies, elle se renvoie, nous vous renvoyons, vous nous renvoyez,

bref ils se renvoient les cours et les exos !

Et pour ceux qui n’ont pas d’ordinateur ? Eh bien WhatsApp ou Skype bien sûr !

Dans tous les cas, il faut continuer l’apprentissage.

                          Pourquoi ?

C’est précisément à cette période de l’année que les progrès se remarquent.

Certains lisent de mieux en mieux, d’autres commencent à entrer dans notre système d’écriture, les règles et les accords prennent du sens. Les exercices d’oral commencent à faire leurs preuves : les débutants deviennent bavards … en français !

Autant de raisons (et bien d’autres encore) qui nous ont motivés à poursuivre à distance !

 

Un des derniers exercices à réaliser :  « écrire sa vie durant le confinement… »

En voici quelques exemples :

Le confinement, c’est toi et moi, dans chacun sa maison.

Le confinement, c’est penser à sa santé et à celle des autres. 

Le confinement, c’est aider les autres. 

Le confinement, c’est penser à sa famille proche et lointaine. 

Le confinement, c’est réfléchir à sa liberté.

Le confinement, c’est mettre en place des activités pour ses enfants. 

Le confinement, c’est être épuisé et pleurer. 

Le confinement, c’est en sortir plus fort qu’avant.

Le confinement c’est surtout un grand merci à tout le personnel médical qui est là pour soigner tous les malades. 

Farah

 

En ce moment, le monde est très perturbé par le coronavirus. On vit des moments difficiles et compliqués.

On attend avec  impatience les informations. Mais les chiffres des décès ne cessent d’augmenter de jour en jour.  Toutefois, il ne faut pas être triste et angoissé, il faut rester positif et se fabriquer des moments agréables à la maison. Même si on ne peut pas aller chez le coiffeur, on peut prendre soin de soi à la maison. On peut appliquer des masques, se maquiller, se faire des massages des pieds. On peut aussi tester de nouvelles recettes de cuisine. Et, heureusement, il y a aussi Brigitte. Elle est toujours présente pour nous, même à distance. Elle nous envoie les cours et les exercices pour nous faire oublier le stress. Elle nous corrige.

C’est une bonne idée et c’est un geste de solidarité. Melouka

 

 

“Un délice de crêpes au chocolat avec des fraises

pour un moment inoubliable et de plaisir !

Une séance de sport + 1 part de gâteau = 1kg en plus !

Vive la fin du confinement”                

Sandra B.

 

 

 

Je m’appelle Thiviya. J’aimerais partager quelque chose avec vous : ma vie pendant le confinement.
Je suis employée polyvalente à Auchan.
Je vais au travail en voiture avec mon mari parce que j’ai peur d’utiliser les transports en commun.
Je travaille en caisse avec beaucoup de protections. Je mets un masque et des gants. Il y a beaucoup de personnes qui viennent faire leurs courses. Beaucoup de rayons sont vides.
J’ai deux enfants. Ils sont petits. J’ai toujours peur qu’il arrive quelque chose.
Je vous conseille de souvent vous laver les mains.
Bon courage à tous et à bientôt.♥

 

                                                                            Voilà la liste de mes envies :

  • Faire la grasse matinée et apprécier mon petit-déjeuner. C’est important pour le moral et c’est pareil pour le déjeuner, le goûter et le dîner car on est tout le temps pressé ou absent.
  • Faire le tri des habits ainsi que du linge de maison, car je n’ai pas trouvé le temps avant le confinement.
  • Déplacer quelques meubles pour changer l’atmosphère dans la maison.
  • Me débarrasser de quelques objets dans le but de les renouveler (= achats après le confinement).
  • Aménager le grenier en une chambre.  
  • Faire un coin pour le courrier : faire le tri et le classer.
  • Refaire mes registres de recettes : les réécrire au propre avec des photos, en dénicher de nouvelles.
  • Faire des gâteaux pour le goûter ainsi que les repas pour mes enfants, mon mari et moi. Pour les enfants, j’ai proposé un programme par semaine avec les menus et qui cuisine. Ce sont eux qui choisissent les repas et moi, je gère le budget de la semaine. C’est une façon de les responsabiliser, de leur apprendre à cuisiner et de les occuper. C’est le moment d’appliquer un nouveau règlement.
  • Faire les comptes (je fais le point avec mon mari chaque mois).
  • Prendre soin de moi, me faire belle, faire des masques pour mes cheveux, fabriquer un gommage pour mon visage et pour mon corps, sans oublier manucure, pédicure et des massages.
  • Fabriquer mes produits d’entretien pour la maison.
  • Bouquiner (une belle histoire d’amour) et jouer aux mots codés.
  • Faire des soirées ciné sur Netflix.
  • Revoir des vidéos et photos de mariages et de la famille.
  • Utiliser des recettes et astuces de grand-mère pour conserver les légumes puisque j’ai le temps.
  • Ranger le tiroir des médicaments et vérifier leur date. En temps normal, je le fais tous les six mois.
  • Et bien sûr… Faire mes devoirs de français !                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Je souhaite que le meilleur soit à venir, je garde espoir et je reste positive ! » 

                                                                            Rym

 

Je suis arrivée au centre social en octobre 2019. Je ne parlais pas un mot de français…

Aujourd’hui j’ai fait le ménage, mon mari est allé faire des courses, je les ai nettoyées pendant 3 heures !

J’ai cuisiné puis j’ai regardé un film en français.   ◊  Mihrap ◊

 

Bonjour,
Adélaïde, Shi Ming, Fatima, Mihrap, Mirlinda, Brenda, Sakina,
et tous les autres apprenants.
Je vous écris ces quelques lignes :
Je vais bien, j’ai souhaité l’anniversaire de mon petit-fils par téléphone. Il s’appelle Antonin et il a 7 ans maintenant.
Aujourd’hui, je regarde par la fenêtre et je vois beaucoup de petites fleurs dans l’herbe tendre du Printemps. Ces fleurs s’appellent des pâquerettes. Elles annoncent sans doute bientôt la fête de Pâques. Les pétales de ces fleurs sont blancs avec parfois des nuances de violet et de rose.
 Le cœur de cette fleur est rond et jaune.
A votre tour de m’écrire avec vos mots ce que vous voyez de votre fenêtre ou chez vous.
J’attends avec impatience une phrase ou deux de chacun ou chacune d’entre vous. Nous pourrons ainsi continuer le texte.
Je vous souhaite une bonne journée à vous et à votre famille.
                 Amicalement,  Marie-Thérèse
 

 

 

 

Vivre le confinement quand on souffre de dépression

Depuis le mois de novembre je suis en arrêt : l’épuisement du travail de nuit dans une maison de retraite, les difficultés de la vie quotidienne m’ont plongée dans la dépression.

Heureusement j’avais les cours de français au centre social qui me permettaient d’être occupée, de passer du temps avec des collègues et  des bénévoles fantastiques et avec l’équipe du centre toujours professionnelle et  souriante.

Être obligée de rester enfermée à la maison s’est révélé être un très grand défi !!!!

J’ai commencé à faire du bricolage en réutilisant des matériaux que j’avais à la maison (des boîtes 

à chaussures, des boîtes d’olives, des pots de Nutella etc).

Bien sûr, je suis aussi obligée de faire beaucoup de gâteaux puisque j’ai un mari très gourmand.

Je révise les cours de français pour ne pas perdre le fil et je fais aussi les devoirs que Brigitte nous envoie.

J’essaie de rester positive et je respecte les consignes de sécurité.  Dina

J’ai toujours détesté l’idée d’être une femme au foyer, mais malheureusement, maintenant,  nous sommes toutes devenues des femmes au foyer.

Donc, trouver le bonheur en ce moment s’avérait être quelque chose de difficile pour moi.

Mais … essayons :

  1. Je n’ai jamais su cuisiner mais après avoir été obligée de le faire tous les jours, j’ai découvert mon “master chef” intérieur.
  2. J’ai toujours fait une fixation sur “avoir une maison toujours propre”, mais avec un enfant de 3 ans, toute la journée à la maison, qui s’ennuie, … je me suis enfin débarrassée de cette obsession sans passer par une psychothérapie payante.
  3. Vous savez… l’enfant à l’âge où il ne vous quitte jamais et que vous ne pouvez pas faire vos propres affaires, seulement la nuit quand il dort …, Eh bien quand je pourrai exercer mon métier de gynécologue et que j’aurai des gardes de nuit à effectuer,  il faudra que je trouve de nouvelles stratégies.
  4. Les relations entre les membres de ma famille sont devenues plus harmonieuses : pas avec mon mari bien sûr, mais entre ma fille et la chatte. Ma fille a compris que la chatte n’aime pas être tirée par la queue et qu’elle peut toujours être amadouée par la viande que j’ai cuisinée …. Donc,ce que je cuisine, est très apprécié …! La chatte ne griffe plus ma fille.
  5. Nous connaissons aussi mieux nos voisins … ou tout du moins leurs goûts musicaux, culinaires, les cris de leurs enfants ou leur passion pour le bricolage !
  6. J’ai découvert combien j’aime la maîtresse de ma fille ! Elle me manque  énormément (même si elle  envoie des centaines de tâches quotidiennes).  
  7. Mon mari a finalement découvert la joie d’aller travailler.
  8. ……………………………………………………………………………………..

Cette situation, je pense, nous fait apprécier davantage les choses que nous faisions avant et combien le centre et les cours de français comptent pour nous !                      Elena

 

Le confinement

Ce n’est pas facile pour moi de rester confiné.
Ce qui m’aide, c’est la compagnie de ma merveilleuse épouse qui me fait des gâteaux et les promenades avec ma chienne.
Les cours de français me manquent parce que je veux apprendre plus. Merci pour tout, tout, tout.

Paulo.

 

Pour ceux qui en voudraient davantage :

  • France 4, programme Lumni
  • TV5 Monde- “apprendre le français”
  • Qioz.fr / Ile de France

 

Gardons le sourire, essayons de nous distraire au maximum et bientôt nous pourrons reprendre une vie normale, je l’espère !

En attendant, n’oublions pas notre RDV quotidien, à 20h :

Faites du bruit !  Ils méritent bien cela !

Brigitte et les bénévoles

 

Lien Permanent pour cet article : https://csnelsonmandela.centres-sociaux.fr/newsletter-4-des-nouvelles/

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Masson

    Un grand BRAVO à l équipe pour ce lien qui perdure en cette période trés particulière, aux apprenants et bénévoles pour ces trés jolies lettres positives et bien écrites.BRAVOBRAVOBRAVO!!!
    Emmanuelle la jardinière

  2. Céline Gueudin

    Bonne idée cette newsletter… ça nous permet de garder un lien si précieux surtout en cette période de confinement. Courage à toute l’équipe du Centre social et à très bientôt !!

    1. csnelsonmandela

      Bonjour Céline! Nous essayons d’envoyer de bonnes ondes positives ! merci pour votre message!Prenez soin de vous !

  3. KHOUDIR BELAID

    Tous ces commentaires enthousiastes me donnent envie de revenir au milieu de vous comme bénévole. Coucou Brigitte!
    Khoudir

    1. csnelsonmandela

      Avec grand plaisir Khoudir, merci ! Et à bientôt après le confinement alors.
      Brigitte

  4. Ducornoy Charlotte

    Très sympa l’idée de la newsletter. Beaucoup d’humour et ça fait du bien 🙂 Courage à tous et à toutes ! Profitons-en pour se retrouver.

    1. csnelsonmandela

      🙂 merci !

  5. Zineb

    Ces articles donnent une très belle image pour vivre autrement les moments difficiles du confinement, Grâce à la participation de toute l’équipe du centre social qui nous a permis le partage de ces idées de la vie quotidienne de tout un chacun. Bravo et merci à tous. Zineb.

    1. csnelsonmandela

      Avec plaisir !

  6. Courtand Cécile

    SUPER !!! BRAVO !!!
    En Bretagne,on s’adapte aussi !
    On apprécie d’être à la maison (avec un jardin et du soleil !) en famille!
    Demain, ce sera l’anniversaire de notre dernier garçon : 11ans. Il est content de ne pas devoir aller au collège !
    On essaie de POSITIVER !!
    Faites attention à vous,tous. Ce virus est une vraie cochonnerie.
    Bon courage ✌️💪✌️

    1. csnelsonmandela

      Prendre soin de nous, oui ! Merci.

Votre avis nous intéresse! Laissez-nous un commentaire

Aller au contenu principal